Le Maroc et la photographie : un état de lieux

Table ronde et rencontre avec les photographes. Vendredi 28 septembre, 18h

Lieu :

Le Percolateur
67 rue Léon Bourgeois
13001 Marseille

Entrée libre, dans la limite des places disponibles

L’historienne de l’art Marie Moignard, spécialiste de l’histoire de la photographie marocaine, et le professeur universitaire Abdelghani Fennane (Université de Marrakech), introduiront le public à un aperçu de la photographie au Maroc.  Ils présenteront plus particulièrement l’œuvre de quatre photographes invités : Carolle Benitah, Ymane Fakhir, Hicham Gardaf et Lola Reboud.

La conférence sera accompagnée par la projection d’images historiques et contemporaines, ainsi que des travaux des quatre photographes.

 

Marie Moignard

Historienne de l’art spécialisée dans la photographie du Maghreb et commissaire d’exposition indépendante, Marie Moignard est diplômée d’un Master 2 Recherche en art contemporain de l’Université de la Sorbonne à Paris. Elle est l’auteur du premier livre de référence « Une histoire de la photographie marocaine », à paraître en 2013.

Elle est notamment intervenue en tant qu’expert auprès de Pierre Bergé & Associés Bruxelles pour la vente « Photographies Africaines » en novembre 2010, et comme conférencière au Musée du Quai Branly pour la dernière édition de la Biennale Photo Quai.

Depuis 2011 elle collabore avec la Fondation Arabe pour l’Image pour recenser le patrimoine photographique du Maghreb dans le cadre du programme MEPPI (Middle East Photographs Preservation Initiative).

 

Abdelghani Fennane

Titulaire d’un doctorat en littérature marocaine d’expression française, Abdelghani Fennane est professeur de Langue et communication à l’Université Cadi Ayyad de Marrakech et chercheur en littérature comparée et sur l’image.

Il est l’auteur du recueil de poèmes Je ne mourrai pas avant le printemps ainsi que de plusieurs écrits et articles sur la photographie, dont la préface du livre « Une histoire de la photographie marocaine » (à paraître).

 

Ymane Fakhir

Née à Casablanca en 1969, elle vit et travaille à Marseille. Photographe et vidéaste, Ymane Fakhir utilise la photographie pour mener un travail d’analyse et de réflexion autour des rituels sociaux, qui croise procédés documentaires et incursions fictionnelles. Ses œuvres ont fait l’objet de nombreuses expositions en France et à l’étranger, et notamment à l’occasion d’Africa Remix qui a voyagé de Düsseldorf, à Londres, en passant par le Centre Pompidou à Paris, et jusqu’à Tokyo et Johannesburg. Son travail s’inscrit dans un territoire extensible qui tente des passerelles entre la France et l’aire méditerranéenne, et en particulier le Maroc, son pays d’origine.
Dans ses photographies, elle explore la question du féminin, lorsque cela touche à la dichotomie entre espace public et espace privé, renvoyant ainsi aux dimensions normatives des usages sociaux dans la culture arabo-musulmane. Ainsi, Son travail photographique documente la permanence de phénomènes sociaux et anthropologiques anciens, alors même que les sociétés arabo- musulmanes tentent de négocier le virage de la modernité. Elle montre des détails apparemment triviaux : son trousseau de jeune mariée, les rituels sociaux qui président à une cérémonie de mariage traditionnel, les mannequins qui occupent les vitrines du commerce mondialisé, le devenir « périphérique » du monde rural.

 

Carolle Benitah

Née à Casablanca, vit et travaille à Marseille. Diplômée de l’Ecole de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne, elle a exercé pendant dix ans la profession de styliste de mode avant de se tourner vers la photographie en 2001. Le thème majeur de son travail photographique est l’autobiographie.

Carolle Benitah a notamment suivi les cours de l’Ecole des beaux-arts de Luminy à Marseille (2001-2003) et de l’Ecole Nationale Supérieure de Photographie d’Arles (2003-2004). Elle a collaboré avec plusieurs photographes dont Lise Sarfati, Mathieu Pernot, Antoine d’Agata, Klavdji Sluban, Bernard Plossu, Mary Ellen Mark et Alessandra Sanguinetti. Elle fait également partie d’un collectif d’artistes européens  « LocCit », collectif qui a vu le jour en 2003, et qui a pour ambition de monter des expositions collectives et d‘éditer des publications.

Son travail est représenté par la Galerie Esther Woerdehoff (Paris) et par la Galerie 127 (Marrakech).

 

Hicham Gardaf

Hicham Gardaf,  jeune tangérois de 23 ans, est un photographe très prometteur, révélation 2010 à la Librairie Les Insolites de Tanger. Développant une curiosité pour les choses du passé, il s’est très tôt plongé dans les albums de famille, cherchant à cerner les émotions de ces êtres figés sur le papier jauni qui faisaient partie de sa famille. Ses sources d’inspiration : le quotidien, les instants de la vie normale, les portraits de ses amis, sa ville. Soucieux de ne retenir que la ligne et le contraste, il s’applique à photographier en noir et blanc, scénarisant sans pastiche un moment, dramatisant avec une mûre justesse la beauté d’un visage ou d’un arbre malmené par la tempête. Mettant de côté les clichés « cartes postales » et tout voyeurisme, il offre des vues sans tristesse d’une ville qui bouge, qui vit, qui se cherche.

 

Lola Reboud

Née à Marseille en 1982, Lola Reboud a étudié aux Beaux Arts de Cergy puis en photographie à l’école Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris.

En 2008 elle part aux Etats-Unis en stage à l’agence Magnum Photos où elle sera assistante des photographes Elliot Erwitt et Alec Soth.

De 2007 à 2009 elle se rend régulièrement en Islande. Au fil des saisons et des variations climatiques, la série photographique A journey in Iceland-les Climats est unportrait de cette île et ceux qui y vivent. De janvier à octobre 2011 elle travaille à Tanger – Maroc avec YtoBarrada et en résidence à la Cinémathèque de Tanger dont est issu Les Ephémérides  et  les Solitaires (projet en cours).

Son travail a été présenté dans plusieurs festivals (Jeune Création, Prix Photo Levallois, Rencontres Internationales d’Arles pour la photographie, Paris Photo – galerie du jour, Agnès B., Cité des Arts, Espace Dupon…).

Elle vit et travaille actuellement entre Paris et Marseille.

 

Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter : info@lepercolateurphoto.net

 

Leave A Comment