Qui sommes-nous

LE PERCOLATEUR : UNE PLATEFORME POUR LA CRÉATION PHOTOGRAPHIQUE EN MÉDITERRANÉE

Le Percolateur est une plateforme pour la photographie. Sa vocation est de mettre en valeur et de soutenir la création photographique de l’espace méditerranéen à travers une démarche de formation, de communication et d’échanges artistiques et professionnels.
L’espace de formation du Percolateur (dessiné par l’architecte marseillaise Sidonie Daher) se trouve au centre de Marseille dans un quartier en plein essor et très bien desservi par les transports en commun. Il se développe au rez-de-chaussée d’un immeuble de trois étages, dans les locaux d’un ancien atelier de fabrication de machines à café. Il se compose d’un bureau, d’une salle de cours et bibliothèque, d’une courette, d’une cuisine ouverte, d’une salle de bain, de toilettes et d’une chambre d’hôtes avec salle d’eau permettant de loger les intervenants et les photographes en résidence.
Le Percolateur se donne pour mission de sensibiliser un public le plus vaste possible aux métiers de la photographie, de donner des outils aux jeunes artistes, de former des professionnels (photographes, iconographes, photo-éditeurs, journalistes etc.), tout en créant une dynamique culturelle de niveau international qui va bénéficier à la ville et à la région.
De par son activité pédagogique et son implication dans la création photographique en Méditerranée, Le Percolateur se veut un point de répère pour le public marseillais intéressé par la photographie et un lieu de rencontres, d’échanges et de création pour les photographes et les professionnels de l’image issus de tous les pays du bassin méditerranéen. Cette démarche s’inscrit dans la volonté de promouvoir la diversité et la richesse des cultures méditerranéennes, de favoriser les échanges entre ces cultures en faisant émerger des intérêts et des objectifs communs.

L’ACTIVITE’ PEDAGOGIQUE

Notre programmation pédagogique comprend des ateliers, des conférences, des tables rondes, des lectures de portfolio, des diaporamas et des rencontres avec les photographes.
Les ateliers ont des thématiques différentes : techniques de prise de vue et de post-production, photographie de reportage, photographie plasticienne, édition, histoire et esthétique de la photographie etc.. Certains ateliers à caractère plus technique sont suivis par l’exposition des travaux des élèves et/ou par la publication d’un livre/catalogue.
Vu la proximité du lieu des cours d’un côté à un espace vert (les jardins du Palais Longchamp), de l’autre d’un cadre naturel d’exception (les îles du Frioul et le Parc Naturel des Calanques), certains ateliers peuvent inclure, dans leur programme, une demi-journée ou une journée entière de prises de vues en plein air.
Les enseignants sont hébergés par Le Percolateur ; les étudiants logent dans des hôtels ou des chambres d’hôtes (v. Liens utiles).
Le Percolateur met sa bibliothèque à disposition des participants aux formations et de tous les membres adhérents à l’association. De nombreux ouvrages consacrés aux photographes des pays de la Méditerranée peuvent être consultés sur place. Des informations sur nos activités ainsi que sur l’actualité photographique dans la région sont à disposition des usagers.

LA RÉSIDENCE

La résidence a lieu une fois par an au printemps et accueille pour une durée d’un mois un photographe de l’un des pays du pourtour méditerranéen. Un pays différent est représenté chaque année.
Le photographe en résidence est invité à réaliser un travail sur la ville de Marseille, travaille qui sera exposé ensuite dans des lieux partenaires à Marseille et dans la région.
Des activités pédagogiques hors-les-murs, notamment auprès des écoles et des bibliothèques de la région, peuvent être organisées autour de cette résidence.
En 2013 nous avons accueilli en résidence le photographe turc Yusuf Sevinçli ; en 2014, la photographe italienne Anna Di Prospero ; en 2015, le photographe espagnol Dani Cardona.

LA COLLECTION MARSEILLE(S)

Le Percolateur et son directeur artistique sont à l’origine de la collection de livres Marseille(s), coéditée avec Le Bec en l’Air. Cette collection offre chaque année une carte blanche à un photographe méditerranéen qui livre sa vision de Marseille. Au fil des ans, la diversité des écritures photographiques dessine le portrait d’une ville multiculturelle, qui apparaît sous un jour nouveau.

DES RIVES / CONVERSATIONS AUTOUR DE LA PHOTOGRAPHIE CONTEMPORAINE

 

DES RIVES propose chaque année un programme de conversations publiques, conduites par Yann Tostain avec des photographes de renom venant d’Europe et des pays du pourtour méditerranéen.
Au début de chacune de ces conversations, le public découvre le travail de l’artiste invité, grâce à la projection d’un diaporama montrant une sélection de ses œuvres.
Les conversations sont filmées, puis montées et mises en ligne sur le site internet www.desrives.net
Les échanges avec les artistes invités ne se limitent pas au moment de la rencontre mais se nourrissent d’un travail de questionnement, de déconstruction de leurs œuvres et de réflexion autour des thématiques abordées, qui précède et suit leur séjour à Marseille.
Ce travail au long cours donnera lieu, après la seconde édition de DES RIVES, à la publication d’un livre à diffusion internationale.

WWW.DESRIVES.NET

Le Percolateur est une association à but non lucratif (loi du 1er juillet 1901).

Les membres du bureau

Présidente : Régine Detienne
Vice-Présidente : Mireille Rouzaud
Secrétaire : Cédric Achard
Trésorière : Karen Daugeron

L’équipe

Marco Barbon / direction artistique et coordination des activités
Direction artistique de DES RIVES

Né à Rome en 1972, Marco Barbon vit à Marseille.
Après un Doctorat en Esthétique de la photographie à l’EHESS de Paris, il travaille pendant quatre ans dans le staff de Magnum Photos, où il a l’occasion de travailler, entre autres, avec René Burri, Bruce Davidson, Raymond Depardon et Josef Koudelka.
Depuis 2005, il associe son activité de photographe à celles de formateur et de directeur artistique.
Auteur des livres Asmara Dream (Filigranes, 2009), Cronotopie (Trans Photographic Press, 2010), Casablanca (Filigranes, 2011), Les pas perdus (Poursuite, 2014), El Bahr (Filigranes, 2016) et The Interzone (CLF, 2017), ses photographies sont régulièrement exposées en France et à l’étranger.
Depuis 2012 il s’occupe de la programmation et de la coordination des activités du Percolateur.

Yann Tostain / Entretiens et coordination des supports éditoriaux de DES RIVES

Yann Tostain est né et a grandi en France.
Il étudie les Sciences Humaines à Marseille et Paris et obtient son Doctorat en 2004.
Il entame son travail de photographe en Afrique de l’Ouest en 2007, puis dans les Balkans et l’ancien bloc de l’Est. A partir de 2009, le questionnement sur la fonction et les limites de l’image prend progressivement le pas sur la dimension strictement documentaire dans son travail photographique.
De 2013 à 2016, il est membre du collectif berlinois Exp12 (issu de l’Ostkreuzschule für Fotografie).
Parallèlement à son travail photographique, il se consacre à des activités d’enseignement et d’organisation d’événements autour de l’image photographique.
Son travail a été exposé, en France, en Russie, en Allemagne, en Irlande et en Suède.
Il rejoint en 2015 l’équipe du Percolateur à Marseille.

Partenaires institutionnels :

  

Autres partenaires :